Cesare Massarenti

Domiciliation : Milan (Italie)

Côté pro. : Consultant – Design de systèmes pour Energy Savings and Efficiency

Côté perso. : marié, trois fils, un petit fils

Passions : Musique classique, jazz et quelques chanteur.se.s (Piaf, Amalia Rodrigues, Oum Kalsoum, Cesaria Evora, Roberto Murolo, Charles Berberian, Georges Brassens, Moraes Morera…); cinéma d’auteur ; théâtre ; auteurs grecs anciens, Dante, Borges, Puskin, Vian, DeLillo; les grillades de poisson

Devise : « What A Wonderful World (Louis Armstrong) »

Ton geste solidaire ?

J’ai mis en place une initiative dans un lycée de Milan qui a permis de discuter avec les élèves sur des sujets prioritaires pour le futur et sur la science.

Une initiative qui t’inspire ?

Greta Thunberg ; la réutilisation à des fins sociales de biens expropriés aux mafias en Italie.

« Le Fonds MAJ est la seule initiative dont j’ai connaissance qui se propose d’aborder démocratiquement un ensemble de questions fondamentales sur le futur de nos sociétés pour offrir des solutions viables et soutenables et qui n’est pas l’expression d’un groupe de pouvoir ou de lobby. »

C’est quoi être MAJicien ?

Faire partie d’une communauté internationale active, réunissant des hommes et des femmes qui ont décidé de donner une partie de leur temps à une action qui pourrait transformer l’imagination en réalité pour les générations à venir.

Le Fonds MAJ, pourquoi ?

Pour créer des modèles économiques et de gouvernance qui soient à la fois de portée générale et déclinables localement pour assurer aux générations futures des conditions de vie plus égalitaires et qui protègent l’environnement à l’avantage de tous.